Les jeunes designers grecs secouent les colonnes du temple

Des silhouettes de femmes grecques antiques, des visages de grands philosophes grecs, des colonnes doriques colorées en bleu, en jaune ou en rouge : ces teintes néon donnent immédiatement un coup de jeune et une allure moderne à ces figures hélleniques. Fabriqués à la main en Grèce, les Objets de decoration de la marque Η Σοφία φλερτάρει entre art et design και se vendent à travers le monde, notamment au musée du Louvre à Paris ou au British Museum à Londres.

Une saga créative démarrée en 2014 en pleine crise financière : « Je crois que ce qui a fait le succès du concept, c’est ce mélange de modernité et de référence à notre passé », explique la designer de la marque, Αλεξάνδρα Αλευρά. Mais si la réussite de Sophia a été très rapide, le développement du design grec prend, lui, beaucoup plus de temps.

Το Eternity Today, η συλλογή créée par la designer Alexandra Alevra pour Sophia.  Le précieux héritage classique prend la forme d'objets modernes et uniques fabriqués à la main.

D’abord, parce que le poids de la Grèce antique et de son esthétique a longtemps pu être écrasant. « Mais la nouvelle scène du design, quoique discrète, mûrit peu à peu. L’histoire de la nation grecque reste une influence majeure, mais elle est peu à peu digérée. Les jeunes designers sont prêts, par exemple, à réinterpréter des épisodes de la mythologie grecque », estime Tina Daskalantonaki, curatrice de la boutique du Musée d’art cycladique, installé dans le quartier de Kolonaki à Athènes. Y trônent des statues de l’art cycladique – une civilization florissante entre 3 000 et 2 200 avant Jésus-Christ – évoquant les sculptures de Picasso ou de Brancusi mais aussi une sélection novelures signature de.

READ  Κορυφαία 7 ξενοδοχεία στην Κεφαλονιά • Generation Journey

Marbre, céramique et broderies

Laculture artisanale locale an aussi pu être un frein au développement du design. « Dans un pays où la παράδοση et la place de l’artisanat restent très fortes, beaucoup ont du mal à se dire réellement designers. Nombre d’artistes se placement entre artisanat et design sans faire de choix. Ή, ce ne sont pas les mêmes métiers », εμπεριστατωμένος Σέργιος Φωτιάδης, σχεδιαστής, συντροφοδότης της l’agence We Design και πρωτοπόρος του αντικειμένου-σουβενίρ « made in Greece ».

Car les turistikes sont nombreux à fouiner dans les échoppes d’Athènes ou les ateliers d’artistes des îles pour ramener objets en marbre, en céramique, broderies, trois incontournables du savoir-faire artisanal. Un héritage que les designers n’hésitent plus à retravailler. Ainsi, Ioanna Koulouri du studio Meet the Cat a façonné de magnifiques pendentifs en laiton (54 ευρώ), qui sont en réalité de petites pièces de broderie, inspirées de l’enfance. « Les familles grecques se réunissent autour de la table tous les dimanches midi, une table toujours recouverte d’une nappe brodée par la grand-mère », exlique la designer depuis son petit studio installé à Athènes.

Il vous reste 61,63% από το αντίστοιχο άρθρο à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Cassandra Nanea

"Συνολικός στοχαστής. Μη απογοητευτικός καφεολικός. Παθιασμένος ενθουσιώδης Ιστός. Τυπικά παζλ ζόμπι. Γκουρού TV. Αφιερωμένος οπαδός της ποπ κουλτούρας. Κακός παίκτης."

Αφήστε μια απάντηση

Η ηλ. διεύθυνση σας δεν δημοσιεύεται.

Back to top